ASSOCIATION DUCHÊNE

Association des amateurs et des propriétaires de jardins, maisons et châteaux dessinés, construits ou restaurés par les architectes-paysagistes Henri (1841-1902) et Achille Duchêne (1866-1947)


Les journées Henri et Achille Duchêne 2018

Colloque international
Henri et Achille Duchêne :
Architectes-paysagistes de la haute société 

JEUDI 8 NOVEMBRE 2018
Accueil des participants à partir de 8 h 30

Matinée sous la présidence de
Mar
ie-Sol de La Tour d’Auvergne
Vice-Présidente de l’association Duchêne
 

 09 : 00   Ouverture du colloque
               
Henri et Achille Duchêne :
               Architectes-paysagistes de la haute société
 

Didier de Lambert 
Comédien
Ancien pensionnaire de la Comédie-Française

10 : 00  Entre cour et jardin : châteaux et hôtels particuliers
              à l’époque des Duchêne.

  Alexandre Gady
Professeur d’histoire de l’art moderne
Université de Paris-Sorbonne
Directeur du Centre André Chastel
Paris
 

11 : 00   L’art paysager et les Duchêne.  

Monique Mosser
Historienne de l’art, de l’architecture et des jardins
Ingénieur d’études(h) au CNRS (Centre André Chastel, Paris)

   

12 :00    De l’historicité des Duchêne.

Patrice de Biliotti
Historien

Propriétaire-Gestionnaire du château d’Anjou
 
 

12 : 30   Discussion

13 : 00   Pause déjeuner

 


Après-midi sous la présidence de
David Caméo
Directeur général des Arts Décoratifs 

 
14 : 00   Quels clients pour les Duchêne et les André ?

Stéphanie de Courtois
 Maître assistant associé,
Master jardins historiques, patrimoine, paysages
Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles

 

               Naissance des jardins de Beaufossé : 
                un échange mouvementé avec Henri Duchêne.

Isabelle et Georges d’Harcourt
Propriétaires du domaine de Beaufossé (61)

 
                 
Achille Duchêne, architecte-paysagiste
                du comte Moïse de Camondo.

Sylvie Legrand-Rossi
Conservatrice en chef  au musée Nissim de Camondo

 
                Toutin et Roussel, entrepreneurs d’Achille Duchêne.

Isabelle Glais
Ingénieur horticole
Doctorat en architecture
Sous-directrice des jardins du
 domaine national du Louvre et des Tuileries

                  
                
Les Duchêne en Italie.

Patrice de Biliotti
Historien

Propriétaire-Gestionnaire du château d’Anjou

 

                 Les Duchêne en Belgique, aux Pays-Bas et
                 au Grand-Duché de Luxembourg,
                
nouveaux développements.

Koen Himpe
Architecte paysagiste, chercheur en patrimoine,
Onroerend Erfgoed (Agence du patrimoine – Région Flamande) Belgique

Nathalie de Harlez de Deulin
Historienne des jardins
Docteur en Histoire, art & archéologie
à l’Université de Liège,
Belgique

 
17 : 45
   Discussion

 

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2018
Accueil des participants à partir de 8 h 30



Matinée sous la présidence de

Dominique Douard
Président de la Société Nationale d’Horticulture de France

 

 09 : 00   Restaurer un jardin Duchêne : L’importance des fonds,
                bibliothèques, centre d’archives, publiques ou privé…

 
Emmanuelle Royon,
Responsable bibliothèque, patrimoine et mécénat
Société Nationale d’Horticulture de France (Paris)

Eric Hennaut
Responsable des archives et de la documentation
Département jardin, parc et écosystème urbain
Bibliothèque René Pechère (Bruxelles, Belgique)


10 : 00  
De l’art de fleurir un jardin des Duchêne.

Pierre Bonnaure
Jardinier en chef des Tuileries

  

11 : 00    Maladies et Traitement des buis et
               autres plantes à topiaire.

 
Hubert de Cerval
Secrétaire général de l’Association française pour l’art topiaire
et le buis
Diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural
et d’économie Agricole

Marie-Françoise Mathon
Propriétaire du château de La Ballue (35)

Patrick Salembier
Président de l’Association française pour l’art topiaire et le buis

  

11 : 45   Quel amendement apporté à de vieux arbres ?

Denis Mirallié
Architecte-paysagiste

  

12 : 30   Pause Déjeuner







Après-midi sous la présidence de
Pierre-Antoine Gatier

Architecte en chef des monuments historiques
Inspecteur général des monuments historiques 
 

14 : 00      Communication et mécénat pour un parc historique.

Philippe Belaval
Président du Centre des Monuments Nationaux

 
15 : 00
      Rédaction pratique d’un dossier de mécénat.

 Edouard Bierry
Responsable du mécénat – DGPAT
Ministère de la Culture

 

16 : 00      Mécénat et droit de l’image.

Jean-Baptiste Schroeder
Avocat au barreau de Paris

 

  17 : 00      Discussion

 

17 : 30      Assemblée générale de l’Association Duchêne

 (réservée à ses seuls membres,
à jour de leur cotisation) 

 

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018
Journée réservée aux membres de l’association

Départ en autocar de tourisme
De la gare de Lyon à 7 h 00

 
9 : 00 - 12 : 00      CHATEAU DE CHAUMONT-SUR-LOIRE Monument Historique,
41150 Chaumont-sur-Loire

 

Accueil de :                                           Chantal Colleu-Dumon
Directrice du Domaine 

Découverte du parc historique d’Henri Duchêne
et du nouveau parc, de 10 hectares, dessiné par Louis Benech,

par  :                                                                          Louis Benech
                                                                       Architecte-paysagiste

  

Le château de Chaumont-sur-Loire se trouve sur les bords de la Loire, entre Amboise et Blois, en France. Il est situé sur le dernier fleuve sauvage d'Europe, récemment inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

 Après une période d’abandon, les restaurations commencent avec le comte d'Aramon qui l'acquiert en 1834 et se poursuivent avec le vicomte Walsh qui épouse sa veuve.

 Marie Say en devient propriétaire en 1875. Elle épouse peu après le Prince Henri-Amédée de Broglie En 1877, ils chargent l’architecte Paul-Henri Sanson de la restauration complète du château, de l’édification de somptueuses écuries et demandent à l’architecte-paysagiste Henri Duchêne de créer un parc paysager à l'anglaise.

 Pendant quarante ans, le château connaît une époque fastueuse durant laquelle les Broglie donnent fêtes et réceptions, en menant une vie luxueuse. 

 Finalement, des revers de fortune obligent la princesse de Broglie à vendre Chaumont en 1938 à l'État.





Déjeuner

  

14 : 00 - 17 : 00                                CHATEAU D’ARTIGNY
92, rue de Monts
37250 Montbazon

 
Accueil d’ :                                                                     en attente

 

Découverte du château et du parc d’Achille Duchêne

par :
                                                                   en attente

 

 

 Le château d'Artigny est un château construit entre 1919 et 1928 sur la commune de Montbazon. C'est le 30 juillet 1912 que Joseph Spoturno, dit François Coty, célèbre et richissime parfumeur, patron de presse et homme politique acheta le château.

Séduit par le site lors d'un voyage en Touraine, mais jugeant l'édifice mal posé sur la falaise dominant l'Indre, il le fait démolir pour construire 12 mètres plus loin et sur des fondations différentes l'actuel château, long de 60 mètres large de 18 et haut de 27, copie conforme - moins deux fenêtres à chaque niveau - de celui de Champlâtreux, bâti par l'architecte Jean-Michel Chevotet de 1751 à 1757, ainsi qu'une chapelle copiée quoique « réduite au quart » de celle du château de Versailles, reliée par un passage souterrain à une crypte prévue pour sa famille.

De 1919 à 1928, date de la fin partielle de ce chantier d'envergure, Coty, «voulant montrer que la France moderne était capable d'œuvrer aussi bien que la France monarchique», y employa 150 personnes, architectes, maîtres-d‘œuvre, sculpteurs, ciseleurs, mosaïstes, peintres, artisans et ouvriers. Tandis que le parc de 25 hectares et le jardin à la française étaient confiés à l’architecte paysagiste  Achille Duchêne.